« À proprement parler, un repas est composé de deux éléments: une nourriture spirituelle et une nourriture matérielle. Puisqu’un état d’esprit enjoué et des associations joyeuses nous permettent non seulement de profiter de nos aliments mais encore de mieux les digérer, l’amitié, la joie, le bon esprit, de bonnes anecdotes, de l’amour, et l’absence de distractions, d’irritations, d’amertume, etc. composent l’essence spirituelle d’un bon repas. La fatigue, la douleur, la colère, l’inflammation, la fièvre et les autres états émotionnels et physiques similaires ont pour effet d’assécher nos fontaines de sucs digestifs et de ralentir voire de stopper les mouvements normaux du tube digestif, conduisant à l’indigestion, l’inconfort et les empoisonnements. S’il y a de la douleur, de la fièvre et / ou de l’inflammation, sautez le repas; sautez autant de repas que nécessaire pour que les symptômes passent. Si vous êtes fatigué, reposez-vous un peu avant de manger. Il n’y a rien de mieux qu’une période de repos et de relaxation pour restaurer la vigueur fonctionnelle d’une personne fatiguée. Le rire favorise la relaxation et la tranquilité. À table laissez régner la paix et la joie en maîtres absolus. »

par le Dr Herbert M. Shelton, extrait du livre « Superior Nutrition » traduit en français par yours truly :)

Que dire de plus? Rien du tout! Parfois il est bon de garder le silence et de contempler pour se laisser inspirer…

4 Réponses à “Les Deux Éléments de Nos Repas”

  1. gabriella Dit:

    Bonjour Michel,
    Comment vas-tu ? Je te lis de temps à autre également sur le site de vivre cru. J ignorais que Shelton était atteint de la maladie de Parkinson, qu en penses-tu ? D après son alimentation, il ne devrait souffrir d aucun trouble…..

  2. michel Dit:

    Bonjour Gabriella, Shelton a vécu jusqu’à l’âge de 90 ans, ce qui n’est pas un âge si avancé il est vrai, mais un bel âge tout de même. Il fût apparemment sujet à une forme de maladie de Parkinson, c’est vrai, mais qui serait dûe à un coup de pied de cheval à la tête. Cet événement aurait été le début du déclin de sa santé. Tu sais, il est important de:
    - Ne pas se focaliser de trop sur l’alimentation de Shelton: car on peut être un maître de l’hygiénisme sans pour autant le mettre en pratique (je ne connais pas le régime exact que Shelton suivait, je sais simplement qu’il est assez controversé dans les cercles hygiénistes aujourd’hui)
    - Ne pas se focaliser de trop sur l’alimentation en général, d’ailleurs: car il y a tellement d’autres paramètres à prendre en compte pour atteindre l’épanouissement en matière de santé
    Bonne continuation de ton côté, j’espère que tu parviens à progresser sur le chemin de ta santé!

  3. mamie Dit:

    Bien d’accord avec le Dr Shelton; j’ajoute que la nourriture spirituelle qui seule peut combler l’esprit de l’homme , c’est celle prévue par Dieu: sa Parole et son Eucharistie !

  4. michel Dit:

    Oui mamie, il est absolument nécessaire de pratiquer une spiritualité pour combler notre esprit, mais je ne pense pas qu’elle doivent être forcément la chrétienté. Il faut dire que c’est un peu hors sujet ici: il est évident qu’un athée ou un agnostique puisse être serein durant ses repas alors qu’un maître spirituel puisse manger en étant stressé et ainsi compromettre sa santé.

Répondre

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.