J’évite généralement de suivre les dernières tendances, de regarder la télé, d’aller au cinéma pour assister aux derniers films « cultes »… Il y a quelques semaines j’ai pourtant décidé de visionner le film « Avatar », tenant compte des commentaires positifs transmis par ma famille. J’ai donc profité d’un vol en avion avec la compagnie Emirates et son système de divertissement impressionnant (ICE) pour assister à ce film. Et je dois dire qu’il m’a inspiré la réflexion suivante: comme le personnage principal du film, Jake Sully, je désire moi-aussi embrasser Pandora. Laissez-moi vous expliquer comment j’en suis venu à cette identification… Rappelez-vous d’abord que Jake le marine, paraplégique, regagne l’usage de ses jambes une fois transformé en son avatar. Et qu’au sein de la société des aborigènes de Pandora, les Na’vis, il découvre également un monde plus évolué spirituellement que technologiquement, tirant son essence de la proximité de la nature. De mon côté, je pense avoir évolué dans ma vie un peu à la façon de Jake. En effet, comme lui, j’ai été affecté par un gros handicap physique (la spondylarthrite ankylosante qui m’empêcha de courir et même par moments de marcher correctement pendant près d’un an, me faisant beaucoup souffrir, physiquement et mentalement) mais j’ai fait des découvertes importantes sur la santé qui m’ont permises de:

- Retrouver l’usage complet de mon corps

- Découvrir le monde de l’hygiénisme et de l’alimentation crudivore, basé 100% sur nos besoins naturels et la nature en général

- Me découvrir moi-même, car après avoir embrassé ce mode de vie j’ai eu l’impression d’être moi-même pour la première fois de ma vie, tellement ma clarté mentale augmenta, me laissant libre de toute contrainte, rendant facile le fait de ne pas succomber à toutes les tentations du monde moderne, qui me paraissent maintenant si éphémères

- Enfin, de découvrir un nouveau but de vie, une cause pour laquelle je désire consacrer de plus en lus de temps, pour parvenir à m’y dédier entièrement lorsque ce sera possible: la divulgation de mes connaissances en matière de nutrition et de santé à tous mes proches, à mes amis, et à la France, qui manque cruellement d’éducation en matière d’hygiénisme

Aujourd’hui, si j’avais à faire un choix, ce serait sans hésiter mon monde de Pandora, comme Jake. Ce blog est d’ailleurs la preuve de mon entrée dans Pandora. Sauf que j’ai encore un pied dans l’autre monde… Alors actuellement je me pose même la question de la compatibilité entre la société moderne et mon monde de Pandora. Peut-être qu’il y a incompatibilité. Quelle est la nécessité de la technologie, des diplomes, d’un bon job, du carriérisme attisant la cupidité, de l’argent, si ceux-ci nous éloignent de plus en plus de notre vraie Nature? Peut-être faudra-t-il que j’abandonne certaines vieilles ambitions pour mieux embrasser ma nouvelle vie et réussir à atteindre mon nouveau but? C’est l’avenir qui nous le dira.

Pour l’instant, rappelons-nous un adage que tout le monde connais si bien mais qui est si difficile d’appliquer dans notre routine quotidienne de métro-boulot-techno-do (où le « dodo » est malheureusement réduit à un simple « do »): Carpe Diem. Vivre chaque jour tel qu’il se présente à nous, et laisser la journée se dérouler comme elle se doit, dans le calme. Penser continuellement au futur, et resasser continuellement nos erreurs du passé ne peuvent avoir que des effets nocifs sur nos vies. C’est le moment présent qu’il faut embrasser pleinement, en étant conscient de l’endroit où l’on se trouve, des gens qui nous entourent, de notre corps, de notre posture et de notre respiration… Carpe Diem, c’est pour sûr un passe-partout qui ouvre beaucoup de portes sur le chemin d’une santé épanouie!